vendredi 11 juillet 2014

Mazda, de l'ambition à revendre

Mazda 2, nouvelle MX-5, futur CX-3... Chez Mazda, les nouveautés s'annoncent à la pelle. Attendue dans les prochains mois, cette offensive produits traduit une farouche volonté d'expansion chez le constructeur japonais, et notamment en Europe. Car oui, après des années difficiles marquées par de graves problèmes financiers, Mazda est de retour. Pour preuve, la marque vient de renouer avec la rentabilité et avec des volumes en hausse.

Lors d'une récente conférence de presse qui s'est tenue à Barcelone, Jeff Guyton, président de Mazda Europe, a ainsi indiqué que la firme avait enregistré un profit record de 182 milliards de yens (1,36 milliard d'euros) pour l'exercice 2014, clos au 31 mars.

Se rapprocher de Mercedes et BMW Ce chiffre est trois fois supérieur à celui enregistré l'année dernière, et en hausse de 12% par rapport au précédent record établi en 2008. Côté ventes, le Nippon a progressé de 8% à 1,33 million d'unités écoulées. Sur la seule région Europe, la hausse a été de 23% pour 159.000 exemplaires vendus. Revigorée par de tels résultats, la firme table désormais à moyen terme sur un chiffre dépassant les 200.000 unités sur le Vieux Continent et 1,5 million à l'échelle mondiale, "ce qui la rapprocherait du volume réalisé par des marques premium telles que Mercedes-Benz et BMW", peut-on lire dans un communiqué.

Mazda est de retour
Et Jeff Guyton d'ajouter: "On nous a répété maintes et maintes fois que seuls les 'gros' pourraient survivre dans ce secteur cyclique à forte densité capitalistique. Mais chez Mazda, nous avons trouvé des moyens innovants de prospérer en défiant les conventions pour aller de l'avant". Qu'on se le dise, Mazda est bel et bien de retour...