jeudi 27 novembre 2014

Mazda CX-3 2016: décidément, c'est l'an des utilitaires sous-compacts!

C’est en grande primeur mondiale que le cinquième membre de la famille Mazda à porter le SkyActiv – une flopée de technologies destinées à minimiser la consommation en carburant- vient d’être dévoilé au salon de l’auto de Los Angeles. L’utilitaire sous-compact japonais s’est montré au dernier grand rendez-vous automobile de l’année 2014 dans sa forme définitive qui, indéniablement, rappelle le concept Mazda Hazumi, présenté au printemps dernier à Genève. Notez ces mêmes phares perçants, ces antibrouillards en sourcils vexés et cet arrière arrondi qui… mais tiens donc, est-ce qu’on n’aurait pas là un petit relent de Land Rover Ranger Rover Evoque? Côté dimensions, on sait enfin que le Mazda CX-3 sera 280mm moins long, 75mm moins large et 120mm moins haut que le Mazda CX-5. Son empattement suit la tendance: 2570mm contre 2700 mm pour son “grand” frère.

Fabrication japonaise – et non mexicaine!

Fabriqué à même la prochaine (et 3e) génération de la sous-compacte Mazda2, donc faisant appel à une poutre de torsion en guise de suspension arrière, le Mazda CX-3 ne sera pas – nous répétons: ne sera pas assemblé à l’usine mexicaine de Salamanca. Il sera plutôt produit au Japon – pour le moment, du moins. Pour sa distribution en Amérique du Nord, dès la fin du printemps 2015, le “bébé Mazda” sera muni du quatre cylindres à injection directe (2,0L) qui propulse déjà la Mazda3 de ses 155 chevaux et qui, ici aussi, sera couplé à une boîte automatique de six rapports. (Non, pas de transmission manuelle au menu.) Surtout, et c’est confirmé: la traction intégrale sera proposée en option. Même qu’on parle d’une nouvelle génération d’AWD offrant, grande première dans l’industrie, une alerte au patinage des roues avant. Celles-ci seront des 18 pouces (quand même!) et le Mazda Connect, de même que la suite de sécurité i-ActivSense et ses radars de détection, pourront être livrées.

Deux Mazda “rafraîchies”

Mazda a profité des projecteurs hollywoodiens pour dévoiler, toujours en primeur mondiale, les versions 2016 rafraîchies de ses utilitaire compact Mazda CX-5 et berline intermédiaire Mazda6. Au-delà des coutumières retouches esthétiques à la calandre, aux phares et dans l’habitacle, le premier s’enorgueillit désormais du régulateur de vitesse intelligent et du système pré-collision… … alors que la seconde voit son insonorisation améliorée (de 25% sur l’autoroute), en plus de gagner la banquette arrière chauffante, de série s’il vous plaît. À notre connaissance (et vous nous direz si on se trompe), aucun véhicule de volume au Canada n’offre pareille gâterie dans sa version de base.