jeudi 29 janvier 2015

Bilan 2014: Mazda

2014 aura été une belle année pour Mazda, avec d’importants lancements de véhicules, une progression des ventes, et l’inauguration d’une nouvelle usine au Mexique.

Après avoir continué le lancement de la 3 en début d’année, Mazda a démarré la nouvelle 2 (Demio) à l’automne, et achevé l’année avec la présentation d’un modèle clé, le CX-3. 2015 devrait donc voir les ventes progresser avec cette gamme rajeunie et élargie. Les effets se sont déjà faits sentir en 2014.

Comme la plupart des constructeurs japonais, Mazda publie pour l’heure des chiffres de production plus que de vente. Production en hausse de 5% pour atteindre 1.328.426 voitures. Une production qui reste très centrée sur le Japon qui représente les deux tiers. Mais les premiers effets de l’ouverture de la nouvelle usine mexicaine apparaissent déjà. La production au Japon est en baisse de 3,3% tandis que la production hors Japon augmente de 32,2%.

Une production mexicaine en grande partie destinée aux Etats-Unis, qui ont accueilli 305.891, nouvelles Mazda l’année dernière. Une hausse de 7,7% légèrement supérieure à celle du marché.

En hausse de 11%, les ventes en Chine atteignent 204.631 (au cumul des ventes de FAW-Mazda et Changan-Mazda), ce qui en fait à présent le second marché de Mazda.

Le Japon est à présent le troisième marché de Mazda avec 197.452 ventes (y compris les Kei produites par Suzuki), en recul de 2,4% sur un marché en légère hausse.

En Europe, les ventes sont en hausse de 20,4% à 161.035 véhicules. Mazda prend le large face à Honda et double Suzuki pour la place de troisième marque japonaise derrière Toyota et Nissan sur notre continent.

Marché souvent oublié, l’Australie est important pour Mazda qui a écoulé 100.704 voitures en légère baisse, malgré le lancement de la nouvelle Mazda3.

La Russie (non comptabilisée dans l’Europe) pénalise nombre de constructeurs en 2014, mais pas Mazda qui y augmente ses ventes de 17,5% pour atteindre 50.716 ventes.

L’année 2015 verra la commercialisation de la Mazda2 en Europe, puis du CX-3, mais aussi la MX-5.