jeudi 15 janvier 2015

Mazda2 2016: Enfin!

La Mazda2 ne connut jamais le succès de vente que son constructeur espérait, éclipsée par les Ford Fiesta, Honda Fit, Hyundai Accent et Toyota Yaris, entre autres. C’est sans aucun doute avec un grand soulagement que les gens de Mazda dévoilent une nouvelle génération de leur jolie sous-compacte. Et c’est à Montréal qu’ils le font pour la première fois en Amérique du Nord, conscients de l’importance du marché québécois.

Comme c’est devenu la tradition, un nouveau modèle doit avoir des dimensions plus imposantes et un moteur plus puissant que celui qu’il remplace. Et, évidemment, présenter des lignes différentes mais pas trop. La nouvelle Mazda2, respecte la tradition!

Tout d’abord, pas besoin d’examiner la carrosserie pendant dix minutes pour observer des similitudes avec le reste de la gamme Mazda. L’affiliation saute aux yeux. Même dans l’habitacle, l’œil le moindrement avisé remarquera aussitôt la ressemblance avec la Mazda3. Même l’écran sur le tableau de bord qui semble avoir été ajouté à la dernière minute est là! On y retrouvera aussi le système de vision tête haute Active Driving Display et le système d’infodivertissement Mazda Connect. Un système de navigation sera offert en option.

Les dimensions générales ont augmenté. Par exemple, l’empattement passe de 2 490 mm à 2 570 (+80 mm), la longueur totale gagne 110 mm (3 950 pour le modèle 2014 contre 4 060 pour le 2016 alors que la largeur demeure la même à 1 695 mm. Quant à la hauteur, c’est 25 mm supplémentaires (1 475 vs 1 500 mm). On peut donc conclure que l’habitacle a gagné en dimensions. Le communiqué de presse annonce que l’espace pour les personnes assises à l’avant a été amélioré. De combien? Ça… En passant, il n’y a pas d’erreur quand il est écrit 2014. Il n’y a pas eu de modèle 2015. Et il n’y a pas d’erreur non plus quand on lit Demio sur les photos. C’est que la Mazda2 est connue ailleurs dans le monde sous ce nom.