vendredi 1 mai 2015

Mazda dévoile ses prévisions pour 2016

Le constructeur anticipe une hausse de ses ventes de 6,6% à l'international sur son exercice 2015/2016. Elles ont progressé de 5% sur celui clos au 31 mars 2015.

Mazda fera mieux cette année que sur son exercice 2014/2015. Le constructeur s'attend à vendre 1,490 million de véhicules entre le 1er avril 2015 et le 31 mars 2016, une volumétrie correspondant à une hausse de 6,6% par rapport à la période allant du 1er avril 2014 au 31 mars 2015. Et aucune zone géographique n'échappera à la croissance attendue par le constructeur sur son nouvel exercice.

Mazda anticipe des volumes de vente de 240000 unités au Japon (+6,9%), de 449000 unités en Amérique du Nord (+5,6%), de 240000 unités en Europe (+4,7%), de 220000 unités en Chine (+2,5%) et enfin de 341000 unités sur ses autres marchés (+12,3%). Sur l'exercice précédent, ses ventes avaient atteint les 215000 exemplaires en Chine (+9,2%), les 425000 exemplaires en Amérique du Nord (+8,9%) et les 229000 exemplaires en Europe la Russie incluse (+10,8%), ses autres marchés enregistrant pour leur part un gain de 3,4% (303000 unités) et son marché intérieur un repli de 7,8% (225000 unités). Le taux de TVA est passé de 5% à 8% au Japon en avril 2014.

Les prévisions de chiffres d'affaires du constructeur sur son exercice 2015/2016 sont à l'avenant de ses anticipations de ventes. Mazda table sur un chiffre d'affaires de 25,150 milliards d'euros sur son exercice fiscal 2015/2016, soit une progression de 7,1% sur la période précédente (23,478 milliards d'euros). Il anticipe en revanche un repli de son résultat net, ce dernier devant passer de 1,222 milliard d'euros à 1,083 milliard d'euros. Les taux de change et le prix du pétrole risquent encore en effet d'impacter les performances financières de Mazda.